DECONFINEMENT

Le jeudi 28 mai, le Premier ministre a présenté la deuxième étape du plan de déconfinement.

Le département de l'Oise est classé vert.

La phase 2 du déconfinement marque la reprise de nombreuses activités. De nombreux établissements (cafés et restaurants, parcs et jardins, musées, monuments et zoos, etc.) vont pouvoir rouvrir. Il est cependant nécessaire de respecter les gestes barrière et de la distanciation physique afin de rassembler les conditions de la réussite de cette nouvelle phase de déconfinement. Le virus est encore présent à des degrés divers sur le territoire, mais sa circulation est désormais limitée dans le département de l'Oise.

SANTÉ

A partir du 2 juin vous pourrez, si vous êtes une personne à risque :

  • bénéficier d’une consultation “bilan et vigilance” prise en charge par la sécurité sociale à 100% ;
  • continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle, si le télétravail est impossible et pour préserver votre santé.

SCOLARITÉ

A partir du 2 juin, dans l'Oise  :

  • au collège, les classes de 4e et 3e rouvriront progressivement ? vérifiez auprès de l’établissement de votre enfant
  • les lycées généraux et technologiques rouvriront progressivement pour certaines classes ? vérifiez auprès de l’établissement de votre enfant
  • les lycéens de première n’auront pas à passer l’oral du baccalauréat de Français. Ce sont les notes du contrôle continu qui seront prises en compte
  • les lycéens seront invités à un entretien individuel avec l’équipe pédagogique pour ce qui est de leur orientation, particulièrement s’il n’ont pas de solution Parcoursup satisfaisante

EMPLOI / COMMERCES

A partir du 2 juin, vous pourrez continuer de bénéficier :

  • si vous faites partie d’une profession particulièrement touchée, le dispositif d’activité partielle mis en œuvre en accord avec votre employeur, sera maintenu.  
  • si vous êtes une personne à risque et si le télétravail est impossible, vous pourrez continuer à bénéficier du dispositif d’activité partielle.

A partir du 2 juin, vous pourrez :

  • vous rendre dans les bars, cafés et restaurants, à condition de respecter les règles sanitaires suivantes :

    - port du masque obligatoire pour tout déplacement au sein de l’établissement (entrée, sortie, installation à table, paiement, toilettes)
    - réduction au maximum des déplacements dans l’établissement
    - pas de station debout : seules les places assises sont possibles
    - distance minimale de 1 mètre entre chaque table (sauf en cas de présence d’une paroi de séparation)
    - distance minimale de 1 mètre entre client et serveur (sauf dans le cas où est installé une paroi de séparation)
    - respect du sens de circulation établi pour éviter que les gens ne se croisent

  • vous rendre dans les centres commerciaux. Le port du masque y est recommandé lorsque les mesures de distanciation ne peuvent être garanties, et un commerçant peut vous imposer le port du masque.

TRANSPORTS ET DÉPLACEMENTS :

 A partir du 2 juin, vous pourrez :

  • vous déplacer librement sur l’ensemble du territoire métropolitain : la restriction des 100 km ne s’appliquera plus
  • emprunter un véhicule partagé (taxis, VTC, covoiturage) avec d’autres passagers (seront autorisés 2 passagers par rangée de siège)

A partir du 2 juin, vous ne pourrez toujours pas :

  • effectuer de déplacement entre la métropole et les territoires d’outre-mer - sauf attestation justifiant un motif impérieux familial ou professionnel
  • effectuer de déplacement en Europe, au moins jusqu’au 15 juin
  • effectuer de déplacement hors d’Europe, au moins jusqu’au 15 juin. La décision sera prise au niveau européen en fonction de la situation sanitaire de chaque pays étranger
  • prendre les transports en commun en Ile-de-France aux heures de pointe sans attestation (école, consultation médicale, travail)

VIE SOCIALE ET LOISIRS

A partir du 2 juin, vous pourrez à nouveau :

Loisirs et culture :

  • accéder aux plages, aux plans d’eau et aux lacs, reprendre les activités nautiques et de plaisance [Indiquer si le port du masque obligatoire sur décision du préfet]
  • accéder aux salles des fêtes et salles polyvalentes si elles sont aménagées (places assises fixes uniquement), sous la responsabilité d’un organisateur identifié, avec un masque
  • vous rendre dans un casino - uniquement pour jouer aux machines à sous et en portant obligatoirement le masque
  • vous rendre dans les conservatoires pour la pratique individuelle et en petits groupes - le port du masque y est obligatoire sauf durant l’exercice de l’activité artistique
  • vous rendre dans les salles de spectacles et de théâtre, musées, monuments, parcs zoologiques

Cérémonies :

  • vous marier ou assister à un mariage dans les mairies et lieux de culte
  • assister à une cérémonie funéraire

Vacances / établissements de soin :

  • vous rendre dans les piscines et parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive)
  • vous rendre dans un hébergement touristique - villages vacances, maison familiales de vacances, auberges collectives, campings. Notez que les espaces collectifs de ces hébergements (piscines, salles, etc.) appliquent les règles génériques et le calendrier de réouverture applicables à ces espaces
  • vous rendre dans un établissement thermal

Sport

  • vous rendre dans les piscines, gymnases, salles de sport, parcs de loisirs (masque obligatoire sauf durant la pratique sportive)
  • athlète de haut niveau ou sportif professionnel pratiquant un sport collectif ou de contact : vous pouvez reprendre votre entraînement et vous rendre dans les stades, arènes, hippodromes qui restent fermés au grand public.

A partir du 2 juin, vous ne pourrez toujours pas :

  • vous rendre dans les cinémas : ils restent fermés jusqu’au 22 juin
  • vous rendre ni dans les discothèques, ni dans les salles de jeux
  • accéder aux colonies de vacances et autres camps - la possibilité de s’y inscrire sera examinée d’ici au 22 juin
  • pratiquer de sport collectif ni de sport de contact, ni vous rendre dans les stades, arènes, et hippodromes.

 

 

Arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19

Pour le visulaiser, Cliquez ICI

Arrêté prorogeant l'Arrêté portant l'interdiction des rassemblements dans le département de l'Oise

Coronavirus - arrêté portant interdiction des rassemblements dans l'Oise

CONSIGNES SANITAIRES

Le ministère des Solidarités et de la Santé actualise ses recommandations régulièrement pour protéger votre santé et vous recommander les bons gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19. 

Pour les personnes revenant de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, d’Iran, ou des régions de  d’Emilie-Romagne, Lombardie et de Vénétie en Italie.

Pendant les 14 jours suivant le retour :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour.
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…).
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir.
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique.
  • Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…).
  • Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…).
  • Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
  • Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...).
  • Les enfants, collégiens, lycéens ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée, compte tenu de la difficulté à porter un masque toute la journée.
  • Travailleurs/étudiants : vous pouvez retourner travailler en l’absence de symptômes. 
  • Les enfants, collégiens, lycéens peuvent être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée.

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) dans les 14 jours suivant le retour d’une zone où circule le virus :

  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent.
  • Evitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination

________________________________________________________________________________________________________


CORONAVIRUS INFORMATIONS ET RESSOURCES UTILES - Mémo de l'Agence Régionale de Santé

En cette période propice aux rumeurs et à la désinformation, et face au caractère évolutif de la situation et des consignes sanitaires sur une série d’enjeux (zones à risques, infos voyageurs, scolarisation…), voici des sources d’information publiques fiables :

- Pour toute question sur le Coronavirus, vous pouvez orienter vos administrés vers le numéro vert national, ouvert 24h sur 24h, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000. 

- Pour toute question de vos administrés liée à une problématique régionale liée au Coronavirus, notamment ceux qui seraient directement concernés par des cas de coronavirus dans leur entourage, vous pouvez les orienter vers la cellule régionale d’information du public : 03 20 30 58 00.

- Une plateforme d’information dédiée au Coronavirus et actualisée en permanence est disponible sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

En outre, le ministère des Solidarités et de la Santé diffuse quotidiennement des points de situation en vidéo, accessibles ici : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladiesinfectieuses/coronavirus/article/points-de-situation-coronavirus-covid-19

Comme pour la grippe saisonnière, les "mesures barrières" sont efficaces pour se protéger du coronavirus :

• Se laver les mains très régulièrement ou utiliser une solution hydro-alcoolique

• Eternuer et tousser dans son coude

• Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades

• Utiliser un mouchoir à usage unique

• Porter un masque jetable uniquement quand on est malade

Quelques réponses aux questions que vous vous posez :

Quels symptômes ?
Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement. 
Existe-t-il un vaccin ?
Il n’existe pas de vaccin contre le Coronavirus COVID-19 pour le moment. Plusieurs traitements sont en cours d’évaluation en France, en lien avec l’OMS pour être utilisés contre le Coronavirus COVID-19. Dans l’attente, le traitement est symptomatique.
Certaines personnes sont-elles plus à risque ?
Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes souffrant de maladies chroniques (hypertension, diabète), les personnes âgées ou fragiles présentent un risque plus élevé.
La période d’incubation ? 
Elle peut aller jusque 14 jours.
Comment / à partir de quelle distance une personne peut-elle contaminer les autres ? On considère qu’un contact rapproché avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion.
Peut-on attraper la maladie par l’eau ? 
A ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau. 
Est-ce que le coronavirus COVID-19 survit sur les surfaces ? 
Au vu des données disponibles, les coronavirus ne peuvent survivre que quelques heures sur des surfaces inertes sèches.
Les mesures d’hygiène standard (lavage des mains, nettoyage de surfaces) sont efficaces. 
Faut-il porter un masque?
Le masque n’est pas la bonne réponse pour le grand public car il ne peut être porté en permanence et surtout n’est pas indiqué sans contact rapproché et prolongé avec un malade. Le masque est donc réservé aux malades, aux contacts avérés haut risque, aux professionnels du secours à personnes, du transport sanitaire, des professions de santé, en ville comme à l’hôpital. Le Gouvernement déstocke les masques chirurgicaux du stock stratégique et continuera à le faire autant que nécessaire au fur et à mesure des besoins des territoires pour ces catégories.

_________________________________________________________________________________________________


Saint-Aubin-Sous-Erquery est une commune des Hauts-de-France qui compte 320 habitants (source INSEE).


Elle fait partie de la Communauté de Commune du Clermontois qui regroupe 19 communes et s'étend sur 135 kilomètres carrés, au cœur du département de l’Oise, dans la partie sud de la région Picardie, Les Hauts-de-France.

La population du Pays du Clermontois représente 38.282 habitants (population légale 2015), la plus petite commune compte 96 habitants, la plus importante, Clermont en compte 11.066.

Mairie de Saint-Aubin-Sous-Erquery

2 Rue Plisson

60600 SAINT-AUBIN-SOUS-ERQUERY

Tél. : 03 44 50 16 03

Fax : 03 44 19 35 18

Mail : mairie.saintaubin@wanadoo.fr

 

Horaires d’ouverture

du Secrétariat de Mairie et Permanence des Elus.

Le Jeudi de 18 h à 19h ou demande par mail


Un peu d'histoire

Saint-Aubin, Sainct-Aulbin-en-Beauvoisiz, Saint-Aubin-près-Clermont (Sanctus Albinus).
Cette localité a pris le nom du patron de son église, saint Aubin, évèque d'Angers, mort en 550.
Les 70 maisons du village, situé dans un fond, sont groupées en trois agglomérations, l'une sur la route de Clermont à Gournay-sur-Aronde, les deux autres autour de l'église.
Le 25 novembre 1864, vers minuit, un incendie considérable éclata à Saint-Aubin, dans la rue qui conduit à Maimbeville : 7 maisons, couvertes partie en tuiles, partie en chaume, furent complètement détruites; un seul des incendiés était assuré.
La commune de Saint-Aubin, annexée à celle d'Erquery par ordonnance royale du 20 février 1828, en fut distraite par ordonnance du 15 septembre 1833.
La seigneurie de la paroisse appartenait aux Célestins de Saint-Croix-sous-Offémont, près Compiègne, et était tenue de la seigneurie de Warty (Fitz-James).
La cure était à la collation de l'évèque de Beauvais; les dîmes était perçues par le prieuré de Saint-Leu-d'Esserent.

Extrait du livre : "Clermont et ses environs - Res Universis"